Ce bassin de 8×4 mètres installé à distance de l’habitation se veut un
prolongement de la nature environnante. La douceur de ses formes arrondies,
la couleur de ses margelles et des pierres qui constituent la terrasse, le local
technique d’architecture provençale, les parterres fleuris de type méridional et
l’allée de caillebotis en bois brut qui crée la rupture avec le vert du gazon
avoisinant forment un ensemble parfaitement intégré à l’environnement.